84, rue Vaudouzil - 86000 POITIERS / Tél. : 05 49 56 54 54 - Fax : 05 49 45 98 90

 

< RETOUR

Les implants dentaires

Les implants dentaires

 

Que sont les implants dentaires ?

Les implants dentaires sont des racines artificielles qui permettent de remplacer les racines dentaires perdues. Ces implants, solidement ancrés dans l’os, servent de support à des couronnes, des bridges ou à un appareil dentaire (dentier).

 

 

 

 

Quels sont les avantages du traitement implantaire ?

Les différentes régions édentées (sans dents) peuvent parfois être traitées de façon conventionnelle (bridge ou dentier). Cependant, ces options présentent des inconvénients. En effet, le bridge prend appui de part et d’autre sur les dents adjacentes. Il impose donc le délabrement (préparation) de dents saines. Par ailleurs, avec les appareils dentaires, le confort du patient est souvent aléatoire. Les implants ont pour avantages : d’être une solution prothétique fixe ; de retrouver une mastication et un phonation naturelles ; de maintenir l’intégrité des dents adjacentes ; d’obtenir un résultat esthétique naturel ; de faciliter l’hygiène dentaire ; de retrouver un aspect facial jeune et naturel ; d’être un traitement très fiable.

 

Quelles sont les différentes phases du traitement implantaire ?

Le traitement se réalise en trois phases, correspondant aux 3 composants de l’implant : la mise place de l’implant (racine artificielle). La mise en place du pilier intermédiaire. La réalisation de la prothèse (couronne).

 

 

 

> La mise en place des implants

(premier temps chirurgical) est un acte qui est effectué par un chirurgien spécialisé. L’intervention sous anesthésie locale est le plus souvent réalisée dans une salle de chirurgie spécialement aménagée.

 

> La mise en place du pilier intermédiaire

(deuxième temps chirurgical) est effectuée (le plus souvent) après un temps de cicatrisation osseuse (ostéointrégration) de 3 à 6 mois. Ce délai permet l’obtention d’un ancrage définitif (ankylose) entre la surface de l’implant et l’os. Ce deuxième temps du traitement implantaire est réalisé sous anesthésie locale. Il permet le dégagement de la partie supérieure de l’implant et la mise en place du pilier prothétique intermédiaire.

 

> La réalisation de la prothèse

(provisoire ou définitive) est envisagée après une parfaite cicatrisation gingivale (6 à 12 semaines).

 

 

 

Les suites chirurgicales sont-elles douloureuses ?

En général, après la pose d’implants, les suites chirurgicales peuvent être inconfortables mais jamais douloureuses. Des antalgiques (médicaments contre la douleur) et antibiotiques adaptés à l’intervention permettront de contrôler l’inconfort. Le patient est revu en contrôle 10 jours après l’intervention.

 

Y a-t-il des rejets avec les implants dentaires ?

Les implants dentaires sont usinés en titane. Ce métal est totalement bio-compatible. Toutes les études scientifiques montrent une parfaite tolérance tissulaire (os et gencive). En implantologie dentaire, le titane est donc le matériau de référence. Il n ‘existe pas de rejet, car l’implant ne se comporte pas comme un corps étranger. Cependant, il existe des échecs comme dans toutes techniques chirurgicales. L’échec implantaire est donc rare et n’est à l’origine d’aucune conséquence aggravante. En effet, après un temps de cicatrisation ou parfois immédiatement, un nouvel implant peut être mis en place.

 

Le taux de succès global des implants dentaires est de 98.5% à condition de respecter les indications, les principes chirurgicaux d’aseptie et les conseils post-opératoires. Le tabac est très nocif et limite le taux de succès en implantologie. En effet, chez les gros fumeurs le taux de succès est moins important.

 

Les « nouvelles dents » implanto-portées nécessitent un suivi régulier. Des contrôles cliniques et radiographiques devront être réalisés tous les 6 mois pendant la première année et une fois par an par la suite. L’entretien quotidien effectué par le patient est capital pour le devenir des implants. L’hygiène bucco-dentaire après chaque repas est donc essentielle autour des dents naturelles et des implants.

 

L’implantologie est une activité chirurgicale nécessitant une formation particulière.

 

 

 

> Formation du Praticien : (Docteur Alain Neau)

 

Diplômes Universitaires :

PARODONTOLOGIE ET OCCLUSODONTIE (Nantes)

REHABILITATION ORALE ET IMPLANTOLOGIE (Paris VI)

REHABILITATION ET PROTHESE MAXILLO-FACIALE (Paris VI)

 

Nous effectuons des implants depuis 1988. Les interventions se font dans une salle opératoire spécialement adaptée à cette activité de façon à optimiser au maximum les conditions de stérilisation et le succès du traitement..

Retour en haut